• Production d'écrits

    En cycle 2, plusieurs façons d'aborder la production d'écrits sont possibles et complémentaires.

    Voici comment je fonctionne à l'année:

    Ecrire avec Ludo est une méthode de production d'écrit basée sur la description de posters. Le personnage principale est une petite souris: Ludo.

    On part de 4 questions: qui? quand? où? quoi?

    Cela permet aux élèves de rapidement entrer dans la production d'écrit, dès le CP

    Voici la démarche:

     

    Le texte libre peut se pratiquer dès la maternelle, mais si on a un peu peur de se lancer, on peut attendre que les élèves aient acquis une certaine démarche de production d'écrit. Personnellement, j'aime commencer l'année par "Écrire avec Ludo", en CP.

    Nous suivons cette méthode, une fois par semaine, en période 1 (sous forme de dictée à l'adulte), en période 2 (où les élèves écrivent seuls) et un peu en période 3.

    En période 3, je commence aussi à sortir de "Écrire avec Ludo" pour proposer d'autres situations d'écriture, liées à nos projets (écrire des acrostiches, imaginer que l'on est un skipper perdu dans l'océan, faire un article pour vanter le livre que l'on a préféré, raconter notre dernière expérience en DDM...).

    En période 4 et 5, je lance les élèves dans le texte libre.

    Le texte libre, c'est très simple: la seule contrainte est d'écrire! La première fois, les élèves sont un peu perdus, car en fait, nous leur donnons très peu l'occasion de réfléchir par eux-mêmes et pour eux-mêmes. Ils demandent donc "Qu'est ce que je dois écrire?", "Est-ce que j'ai le droit d'écrire ça?" ,"Je n'ai pas d'idée"...

    Mais dès la fin de la première séance, à la lecture des textes de quelques volontaires, on voit les yeux s'illuminer et les élèves demander si on pourra refaire encore des textes libres.

    Après en avoir pratiqué durant toute la période 4 (donc en fait, 6 fois), mes CP ne se posent plus la question. Mes CE1 non plus d'ailleurs, mais je les avais déjà habitués dès le CP! Et j'entends "ça y est? C'est la production d'écrit! On fait bien texte libre, hein?"

    Et sur mes 14 CP (je ne tiens pas compte, là, de mes CE1, qui maitrisent quasi tous, sans problème, la façon de présenter un dialogue, car dans le texte libre, ils utilisent souvent le dialogue), environ 7 ou 8 écrivent environ une page complète et de bonne qualité (correspondance grapho-phonique, cohérence des phrases et de l'histoire...) en 45 minutes!

    Du coup, j'adore et ils adorent! Et vous savez quoi? Même pas besoin de préparer quelque chose pour cela!

     

    Le code secret est un jeu rituel de production d'écrit basé sur le sens. En effet, les mots sont mélangés et il s'agit de les remettre dans l'ordre pour élaborer une phrase. Ceci peut se faire tout au long du cycle 2, en rituel.

    En voici quelques exemples:

                          

     

     

  • Suite à l'enthousiasme de mes élèves (qui m'ont beaucoup réclamé le code secret lorsque je l'oubliais), voici la suite de ce jeu - adapté à la progression de Taoki, pour la période 3.

     Vous pouvez retrouver le fonctionnement de ce jeu

    Code secret P3

    J'ai prévu 2 phrases par jour, 4 fois par semaine.

    A vous de déchiffrer les codes secrets!

    Télécharger « Code secret P3.flipchart »

    Code secret P3

    Et pour ceux qui n'ont pas de VPI et vont devoir découper des petites étiquettes:

     

     

    Pin It

    1 commentaire
  • Chers collègues utilisateurs de Taoki,

    Je sollicite par cet article, votre retour de grande expérience sur la production d'écrits dans Taoki! Mais je vous propose aussi des solutions, hein!

    Chez moi, en tout cas, dès qu'il faut remettre les mots d'une phrase dans l'ordre (ou alors, ce fameux exercice, où il y a plusieurs colonnes et où il faut relier les groupes de mots pour que ça fasse des phrases); c'est la CATASTROPHE!

    Aujourd'hui, par exemple, j'ai failli perdre mon calme/ma contenance/mon cerveau, et que j'ai fait appel à toutes mes compétences pour sortir de mon corps, après avoir lu 12 fois que "Oscar cuit dans l'écurie" et que "Le cheval sont assis dans la casserole" (notez que j'avais expliqué, sous 4 angles différents, et que les élèves m'avaient assurés qu'ils avaient vraiment bien lu tous les mots!)

    Du coup, voici un petit rituel (déjà pour aller jusqu'aux vacances de Noël) pour remettre des phrases dans l'ordre.

    Il s'appelle:

    Rituel de productions d'écrits

    Il s'agit de remettre les mots dans l'ordre pour former une phrase correcte.

    Concrètement:

    - on affiche les mots au VPI (ou au tableau, les étiquettes)

    - on lit ensemble chaque mot

    - les élèves écrivent les numéros des mots dans l'ordre correct pour faire une phrase

    - on valide le code secret: un élève vient déplacer les mots sur la flèche pour reconstituer la phrase.

    Rituel de productions d'écrits

    Rituel de productions d'écrits

    Rituel de productions d'écrits

    Rituel de productions d'écrits

    Télécharger « Rituel phrases.flipchart »

     

    ou en PDF (mais il faudra découper les étiquettes) pour ceux qui n'ont pas de VPI ou de moyen de projeter:

    Télécharger « Rituel phrases.pdf »

    Pin It

    4 commentaires
  • Ecrire avec Ludo, période 1Dans notre école, nous avons la chance d'avoir une maitresse supplémentaire.

    Nous avons choisi de travailler en production d'écrits avec elle.

    Pour cela, on utilise la méthode "Ecrire avec Ludo".

    Nous évoluons pas mal dans la façon de procéder au fil des mois, puisque les CP évoluent eux aussi beaucoup.

    Par conséquent, ce que je vais décrire pour la période 1 sera assez différent de ce que nous ferons en période 2, puis 3.

    Ecrire avec Ludo, période 1

    Fonctionnement de la période 1:

    Étape 1:

    Découverte collective du poster (voir la progression dans l'article "programmations et progressions"). Nous posons oralement les 4 questions "Qui?"; "Quand?"; "Où?" et enfin "Quoi?".

    Les élèves répondent et pour l'instant, tout reste à l'oral. Nous n'écrivons rien au tableau, à part le nom des personnages ou des mots qui seraient relativement simples à lire

    Étape 2:

    Séparation du groupe classe en 2 parties

    C'est là qu'on a de la chance car la maitresse supplémentaire part dans la salle du péri-scolaire où il y a aussi un tableau et où elle peut donc travailler avec un groupe d'élève.

    On va essayer de mixer les groupes afin d'avoir toujours des groupes hétérogènes, mais aussi pour que les élèves ne travaillent pas toujours avec la même maitresse, puisque même en nous donnant une ligne de fonctionnement, forcément, on ne transmet pas exactement la même chose aux élèves (sinon, on serait des clones, ça serait embêtant!)

    Chaque groupe produit des phrases à l'oral. En période 1, nous insistons sur la conception d'une phrase correcte et surtout du moment où une phrase est finie, donc qu'on peut mettre un point. Bref, le concept de phrase à fond, pour qu'ils soient familiers avec et qu'ils ne galèrent pas trop en écrivant des phrases quand ça sera à eux de le faire.

    On relit régulièrement ce qui est marqué et on essaie bien de répondre aux 4 questions, sans aller dans tous les sens.

    Étape 3:

    Lecture des histoires

    Tout le monde revient dans la classe et chaque groupe lit son histoire.

    Puis, on comptabilise le nombre de phrases de l'histoire qui est au tableau.

    Étape 4:

    Écriture des histoires

    Et oui, car il faut bien garder une trace. On photographie le tableau et on recopie sur une fiche, que l'on donne plus tard dans la semaine, en relisant l'histoire, puis qu'on range dans le classeur.

    Et aussi:

    En général, une séance dure une heure.

    Si vous n'avez pas de maitresse supplémentaire, vous pouvez aussi faire ce travail, en fonctionnant aussi en demi-groupe. Sur 15 minutes, on peut décrire collectivement le poster. Puis, un groupe va avec la PE pour 20-25 minutes d'oral et écriture de l'histoire. Pendant ce temps, les autres réalisent des petits exercices en étude de la langue: ateliers de manipulations autonomes, pages de fichiers faciles, lecture en binôme, petits exercices sur l'alphabet, coloriages magiques en rapport avec le thème étudié...

     

    Production écrite 1:

    Fiche après travail de production écrite: La rentrée des classesEcrire avec Ludo, période 1

    Ecrire avec Ludo, P1

     

    Fonctionnement de la période 2 et 3:

    Étape 1:

    Découverte collective du poster (voir la progression dans l'article "programmations et progressions"). Nous posons oralement les 4 questions "Qui?"; "Quand?"; "Où?" et enfin "Quoi?".

    Les élèves répondent et nous écrivons les mots-clés donnés par les élèves au tableau.

    Étape 2:

    Début d'oralisation: On propose à plusieurs élèves de dire ce qu'ils vont écrire au début. On valide la cohérence de la phrase, sa pertinence...

    Étape 3:

    Écriture des histoires: les élèves se lancent individuellement, et on vient étayer leur travail. C'est très laborieux la première séance, car c'est un exercice nouveau, puis ensuite, ça marche comme sur des roulettes (enfin, du coup, ça écrit!)

     

    Étape 4:

    Lecture des histoires: les volontaires lisent (ou font lire) leur histoire! On repère ce qui va et ce qui ne va pas.

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique