• Salut! Salut!

    Ce petit article pour vous présenter de façon plus approfondie mes mémos de mathématiques. NB: Cet article est identique à celui pour les mémos de français, que vous pouvez trouver .

    Mémos Maths CE1/CE2

    Le principe:

    - Le mémo est donné en entier dès le début de l'année : c'est important car les élèves utilisent des plans de travail (cf mes articles sur le sujet: iciici et ) ne vont pas tous traiter la même notion au même moment

    - Ce mémo est un outil, et non un "cahier de leçons": concrètement, les élèves ne vont pas "apprendre" ce qui se trouve dedans, mais apprendre à chercher où se trouve l'information dont ils ont besoin, apprendre à utiliser cette information et grâce à cela, la retenir.

    - Il y a, volontairement, le moins de texte possible dans le mémo, afin d'aller à l'essentiel et de se rapprocher de la carte mentale.

    Mémos Maths CE1/CE2

    L'utilisation en classe:

    Dès le début de l'année, je présente le mémo aux élèves. Cette année, les mémos sont collés dans un petit cahier (bon, c'est pas le plus écolo en papier, mais je n'ai pas trouvé de système plus pertinent en fonction de certaines contraintes!). Le français est d'un côté et les maths de l'autre.

    Les élèves décorent donc les 2 pages de garde. Je tiens à ce que ça soit eux qui le fassent car c'est une première appropriation du cahier de mémos.

    Je leur explique à quoi sert ce cahier de mémos. Dedans, il y a toutes les informations dont ils vont avoir besoin pour réaliser les plans de travail. Donc, il y a tout ce qu'ils sont susceptibles d'apprendre et de retenir au cours de leur CE1 ou de leur CE2. Au début, cela va être peut être un peu compliqué de retrouver une notion, car ils ne connaissent pas bien le cahier. La maitresse sera donc là pour les guider. Mais très rapidement, grâce à leur mémoire et parce qu'à force d'utiliser ce cahier, ils en auront compris le fonctionnement, ils vont retrouver très vite et tout seul ce dont ils auront besoin. Donc, ce cahier est comme "une maitresse en papier" ou "un dictionnaire de tout".

    Je laisse alors les élèves parcourir les pages et nous jouons à des petits jeux d'appropriation (retrouver la page d'une notion, donner une information contenue dans un mémo....).

    Ensuite, à chaque séance de jeux/découverte de notion, nous repérons le mémo correspondant et nous le datons. Cela ne veut pas dire que le sujet est traité, ni que l'élève va immédiatement réaliser des exercices sur ce sujet. D'ailleurs, certains élèves auront peut être déjà utilisé ce mémo car ils auront souhaité travailler cette notion plus tôt.

    Enfin, lorsqu'un élève travaille sur une notion du plan de travail, il doit ouvrir son cahier de mémos à la page concernée (une petite étiquette située sur la pochette du plan de travail indique le numéro de la page de mémo concernée). Il peut écrire sur son mémo au crayon de papier, il peut entourer ou surligner des choses et la maitresse le peut aussi. De sorte que le mémo est totalement personnalisable et différenciable en fonction de l'élève.

    Voilà, je crois que c'est tout!

    CE1:

    Mémos EDL CE1/CE2Mémos EDL CE1/CE2

    CE2:

    Mémos EDL CE1/CE2Mémos EDL CE1/CE2

     

     

    Enregistrer

    Pin It

    9 commentaires
  • Salut! Salut!

    Ce petit article pour vous présenter de façon plus approfondie mes mémos de français.

    Mémos EDL CE1/CE2

    Le principe:

    - Le mémo est donné en entier dès le début de l'année : c'est important car les élèves utilisent des plans de travail (cf mes articles sur le sujet: iciici et ) ne vont pas tous traiter la même notion au même moment

    - Ce mémo est un outil, et non un "cahier de leçons": concrètement, les élèves ne vont pas "apprendre" ce qui se trouve dedans, mais apprendre à chercher où se trouve l'information dont ils ont besoin, apprendre à utiliser cette information et grâce à cela, la retenir.

    - Il y a, volontairement, le moins de texte possible dans le mémo, afin d'aller à l'essentiel et de se rapprocher de la carte mentale.

    Mémos EDL CE1/CE2

    L'utilisation en classe:

    Dès le début de l'année, je présente le mémo aux élèves. Cette année, les mémos sont collés dans un petit cahier (bon, c'est pas le plus écolo en papier, mais je n'ai pas trouvé de système plus pertinent en fonction de certaines contraintes!). Le français est d'un côté et les maths de l'autre.

    Les élèves décorent donc les 2 pages de garde. Je tiens à ce que ça soit eux qui le fassent car c'est une première appropriation du cahier de mémos.

    Je leur explique à quoi sert ce cahier de mémos. Dedans, il y a toutes les informations dont ils vont avoir besoin pour réaliser les plans de travail. Donc, il y a tout ce qu'ils sont susceptibles d'apprendre et de retenir au cours de leur CE1 ou de leur CE2. Au début, cela va être peut être un peu compliqué de retrouver une notion, car ils ne connaissent pas bien le cahier. La maitresse sera donc là pour les guider. Mais très rapidement, grâce à leur mémoire et parce qu'à force d'utiliser ce cahier, ils en auront compris le fonctionnement, ils vont retrouver très vite et tout seul ce dont ils auront besoin. Donc, ce cahier est comme "une maitresse en papier" ou "un dictionnaire de tout".

    Je laisse alors les élèves parcourir les pages et nous jouons à des petits jeux d'appropriation (retrouver la page d'une notion, donner une information contenue dans un mémo....).

    Ensuite, à chaque séance de jeux/découverte de notion, nous repérons le mémo correspondant et nous le datons. Cela ne veut pas dire que le sujet est traité, ni que l'élève va immédiatement réaliser des exercices sur ce sujet. D'ailleurs, certains élèves auront peut être déjà utilisé ce mémo car ils auront souhaité travailler cette notion plus tôt.

    Enfin, lorsqu'un élève travaille sur une notion du plan de travail, il doit ouvrir son cahier de mémos à la page concernée (une petite étiquette située sur la pochette du plan de travail indique le numéro de la page de mémo concernée). Il peut écrire sur son mémo au crayon de papier, il peut entourer ou surligner des choses et la maitresse le peut aussi. De sorte que le mémo est totalement personnalisable et différenciable en fonction de l'élève.

    Voilà, je crois que c'est tout!

    CE1:

    Mémos EDL CE1/CE2Mémos EDL CE1/CE2

    CE2:

    Mémos EDL CE1/CE2Mémos EDL CE1/CE2

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Pin It

    5 commentaires
  • Salut la compagnie!

    Arts Visuels P1: Les arbres

    Aujourd'hui, je voulais vous faire partager mes petites réflexions sur les arts visuels.

    Pendant longtemps, j'ai fait "à la manière de". Puis, j'ai assisté à des tas d'anim péda, qui m'ont expliqué que "à la manière de", c'est pas de l'art visuel, blablabli, blablabla!

    Bref, j'ai été convaincue, mais je n'avais toujours pas compris comment on pouvait partir d'une problématique. Surtout que, quand j'essayais en classe, on se retrouvait avec des productions pas très jolies, et pas du tout finies!

    Alors, je me suis dit que j'allais tester différentes choses, jusqu'à trouver un fonctionnement qui me convienne.

    Le voici donc:

    Arts Visuels P1: Les arbres

    Arts Visuels P1: Les arbres

    Je fais travailler les arts visuels en ateliers (je vous expliquerai mes ateliers de l'après-midi dans un prochain article, mais en gros, un atelier d'arts, un atelier de rallye lecture ou écoute musicale, et un atelier de découverte du monde ou de production d'écrits).

    Arts Visuels P1: Les arbres

    Arts Visuels P1: Les arbres

    J'ai choisi de proposer 2 ou 3 petites séances de 20 à 25 minutes, plutôt qu'une grosse séance de 45 minutes ou une heure.3 raisons à cela:

    Tout d'abord, parce que cela permet aux élèves d'expérimenter: des fois, on essaie, on se trompe, on recommence, on en a marre, on veut changer...

    Ensuite, parce que ça permet à la réflexion artistique de mûrir: il parait que la nuit porte conseil et ça n'est pas faux. Il est possible de tâtonner, d'essayer, et de ne parvenir à rien durant la première séance, et le lendemain, sans qu'on s'en aperçoive, l'illumination s'est faite.

    Et enfin, parce que d'un point de vue de gestion de la classe, je trouve que c'est largement plus simple, pour les élèves, de se canaliser sur une activité comme les arts visuels, durant 20 minutes et en petits groupes. Car je ne sais pas chez vous, mais chez moi, au bout de 30 minutes d'arts visuels, le calme était une vaste illusion dont on avait tous entendu parler, un jour, mais qui restait au stade de "mythes et légendes"!

    Arts Visuels P1: Les arbres

    Arts Visuels P1: Les arbres

     

    Au bout d'un moment, la consigne à rallonge qu'on a mis trois heures à formuler, ça va bien 5 minutes! Et surtout que les arts, c'est, normalement, un espace d'expression personnelle. Donc si à la fin de la consigne, on est obligés de faire reformuler ou que des élèves n'ont pas compris, alors c'est que (enfin, je pense, hein!) notre consigne n'était pas adaptée aux arts.

    J'ai donc réfléchi à une consigne qui serait simple, compréhensible complètement de façon autonome, mais en même temps suffisamment libre pour donner lieu à des expressions artistiques très différentes! Car c'est cela, au fond, qui nous intéresse: qu'ils réfléchissent et produisent quelque chose de personnel!

    Arts Visuels P1: Les arbres

    Arts Visuels P1: Les arbres

    Pour que les productions des élèves soient différentes et pour qu'il y ait toujours de quoi faire, il me semble qu'il faut du matériel à disposition. Pour chaque séance, j'ai indiqué dans la fiche de prep' quel matériel je pourrais mettre à disposition des élèves. Évidemment, ça ne sera jamais une liste exhaustive car je pourrais avoir une autre idée à la dernière minute, ou un élève pourra rapporter, lors de la deuxième séance, quelque chose qu'il trouve pertinent.

    Ce qui compte, c'est la diversité!

    Arts Visuels P1: Les arbres

    Arts Visuels P1: Les arbres

    Lors de la première séance, les élèves sont en "free style"! Ils disposent juste de la consigne et du matériel! Ils ne sont pas guidés plus que ça car je n'attends rien d'autre de la première séance que d'essayer et de réfléchir!

    Dès la deuxième séance, les élèves auront à disposition des petites cartes sur un ou plusieurs artistes. Ils pourront s'en inspirer... ou non! C'est juste une référence culturelle!

    Mais attention, les élèves ont toujours besoin/envie de croire que l'artiste a mieux fait et qu'il faut faire pareil! Pour éviter le "à la manière de", il faut essayer de présenter les choses au maximum comme un exemple (de la même manière qu'on montrerait le dessin d'un camarade).

     

    La fiche de prép' pour la période 1, sur le thème des arbres:

    Arts Visuels P1: Les arbres

    Les fiches de parcours culturel sur chaque artiste

    NB: La trame vient d'Orphée!

    Arts Visuels P1: Les arbres Klimt     

    Arts Visuels P1: Les arbres            

    Arts Visuels P1: Les arbres                    

    Arts Visuels P1: Les arbresCali Rézo et le land art

    Arts Visuels P1: Les arbres

    Arts Visuels P1: Les arbres                   

    Arts Visuels P1: Les arbresNatasha Wescoat

    Arts Visuels P1: Les arbres

    Arts Visuels P1: Les arbres

     

     

    Les power point à imprimer ou à projeter

    Arts Visuels P1: Les arbres Klimt
     
    Arts Visuels P1: Les arbres

    Arts Visuels P1: Les arbres

    Arts Visuels P1: Les arbres Le land art

    Arts Visuels P1: Les arbres

    Arts Visuels P1: Les arbres

    Arts Visuels P1: Les arbres Cali Rézo

    Arts Visuels P1: Les arbres

    Arts Visuels P1: Les arbres

    Arts Visuels P1: Les arbres Natasha Wescoat

    Arts Visuels P1: Les arbres

    Arts Visuels P1: Les arbres

     

     

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Pin It

    1 commentaire